Le Collectif monte à Paris remettre 1731 lettres aux députés

Publié le par Les Vigies pour l'Ecole du Jura

Deux parents d'élèves vont "monter à Paris" lundi 14 mai pour remettre 1731 lettres nominatives aux députés, écrites par trois Collectifs de parents et d'enseignants :  Vigies pour l'Ecole du Jura, le Collectif des Parents et Enseignants en Colère du Doubs et le Collectif des Parents de la Creuse.
Les missives seront remises aux députés de la France entière, histoire de maintenir la pression à quelques semaines des législatives, en leur demandant des comptes sur un point : oui ou non, s'engagent-ils à demander un moratoire sur la carte scolaire ?
Qu'ils soient ou non candidats à leur propre succession, les députés recevront le message que parents et enseignants les placent sous surveillance, et qu'on les obligera à se prononcer clairement.

Une première en France
Trois Collectifs sont à l'origine de cette démarche originale, à notre connaissance la première de ce genre en France.
Les parents et les enseignants demandent des comptes
Plusieurs écoles se sont donc réunies pour rédiger une lettre en s'inspirant des propositions déjà formulées sur le terrain, comme celles issues de l'Alter-CDEN.
Ces lettres sont remontées aux Collectifs, qui les ont résumées en une missive pour chacun, reprenant les deux thèmes importants de la campagne électorale qui s'annonce : moratoire sur la carte scolaire 2012, et demande d'un collectif budgétaire à voter de toute urgence à l'Assemblée.
Les trois lettres ont donc été photocopiées et mises sous pli pour être déposées à la questure de l'Assemblée nationale, lundi 14 mai à 14h00.
La questure, c'est le secrétariat, qui remettra donc à chaque député ses trois lettres personnelles.
Le communiqué de presse
Le communiqué de presse est téléchargeable ici.

Les trois lettres des Collectifs
Cliquez ici pour télécharger celle du Doubs.
Cliquez ici pour télécharger celle du Jura.
Cliquez ici pour télécharger celle de la Creuse. 

 

Publié dans Communiqués de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article